Accueil CNCC OEC Délégation Internationale pour l'Audit et la Comptabilité
Rechercher

L’EFAA publie les résultats d’une étude sur le reporting non-financier des Petites et Moyennes entreprises

La Fédération Européenne des Comptables et Auditeurs pour les Petites et Moyennes Entreprises (EFAA) met en ligne les résultats d’une étude sur les informations non-financières publiées par les petites et moyennes entités dans 14 pays européens.

Bien que la directive de l’Union européenne sur l’Information non financière ne s’applique qu’aux grandes entreprises, les résultats préliminaires de l’enquête de l’EFAA laissent apparaître que le reporting non-financier est tout à fait usuel pour les PME, en vertu de la conformité aux obligations nationales. De plus, on voit apparaitre un intérêt croissant pour les avantages du reporting intégré et pour la diffusion de la pensée intégrée parmi les PME.

Les conclusions de l’enquête comportent des implications pour les régulateurs et les preneurs de décisions qui cherchent à harmoniser la forme et le fond des rapports établis par les PME et à améliorer la transparence sur l’impact sociétal et environnemental des activités des entreprises dans l’ensemble de l’Union européenne. Ces conclusions sont par ailleurs susceptibles d’avoir une influence sur les PME et les petits et moyens cabinets professionnels comptables pour l’accomplissement des Objectifs de Développement durables (SDGs) et la nécessité correspondante de mesurer la performance économique, sociale et environnementale.

Suite à ces conclusions, l’EFAA suggère que les recommandations suivantes soient prises en considération :

- les PME doivent être encouragées à envisager de fournir volontairement des informations non-financières, dans la mesure où celles-ci, de même que leurs parties prenantes et le public peuvent en retirer des avantages ;

- certains éléments de la directive européenne sur l’information non-financière pourraient être adaptés à une adoption volontaire par les SME ;

- les régulateurs nationaux doivent être encouragés à faire référence à la directive NFRD lorsqu’ils formulent des règles de reporting non-financier pour leurs PME, dans la mesure où cela contribuera à renforcer la comparabilité internationale du reporting non-financier par les PME.

Pour consulter les résultats de cette étude, veuillez suivre le lien :

http://www.efaa.com/cms/upload/efaa_files/pdf/News/20181119_NFRbySMEsReport-FINAL.pdf

EFAA – Communiqué de presse



LES ORGANISATIONS PROFESSIONNELLES COMPTABLES ET LES ACTEURS DE LA REGULATION | 19/11/2018



Haut de page Imprimer